Sven337

L'entreprise dysfonctionnelle : incomp├ętence ordinaire

07 Nov 2015

Aujourd’hui une anecdote qui plaira à mes lecteurs informaticiens. C’est l’histoire d’un responsable de la sécurité informatique travaillant dans un grand groupe industriel français. Cette personne, comme il est d’usage dans ces entreprises avec un diplôme d’ingénieur en carton et une quinzaine d’années d’ancienneté, touchait un salaire supérieur à celui de 95% de la population française.

Lors d’une discussion sur la mise en place d’IPv6 dans l’entreprise, ce responsable (par ailleurs diplômé en mécanique et non en informatique) m’affirme que la pénurie d’IPv4 ne concerne pas notre grand groupe préféré, car celui-ci dispose de son propre bloc de “seize millions d’adresses”. Je le contredis immédiatement, sachant que s’il est vrai que certaines entreprises telles que Ford se sont historiquement vues attribuer un /8, aucune entreprise française ne fait partie de la liste.

Le responsable, fort de son titre et de son ancienneté, me répond avec mépris :

“Bien sûr que l’entreprise a son propre bloc d’adresses IP publiques, c’est le bloc 10.*.*.* !”

Réalisant que je pouvais espérer au bout d’une quinzaine d’années arriver au niveau hiérarchique de cet homme, n’ayant aucune intention de travailler sous ses ordres d’ici là, je décidai de remettre ma démission.